0

Conseils sur le mode de conduite à adopter

La dégradation de l’environnement impacte plusieurs domaines dans le monde. Le domaine de l’automobile essaie de réduire la pollution pour faire souffler un peu la planète. Cela va dans la construction des véhicules, qui réduit considérablement le taux d’émission de CO2 voir même passer a des énergies non polluantes comme l’électricité, jusqu’à un mode de conduite adapter pour produire le moins de gaz carbonique possible.

Adopter une conduite souple

Un véhicule rejette du CO2 en proportion de sa consommation en carburant. C’est ce qu’annonce l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie ou ADEME. Mais cette émission de gaz carbonique peut varier selon le mode de conduite que vous adoptez.

Si vous essayez d’anticiper et d’être souple dans votre conduite, c’est-à-dire réduire le freinage et accélération inutile, vous verrez une meilleure rentabilité de votre moteur en matière de consommation de carburant. Le moteur ne s’usera pas trop vite et vous faites des économies pour l’achat de carburant.

Chaque moteur a une plage de régime qui consommera le moins. Il vous faut rouler dans cette plage de régime sur chaque rapport de vitesse vous réduisez automatiquement votre consommation en carburant. Il est préférable de rouler en vitesse haute, si votre régime moteur le permet, le plus possible, mais à vitesse réduite. De ce fait le moteur sera solicitor à consommer moins et vous réduisez la consommation tout en adoptant une conduite souple.

Mettre la clim sur une température modérée

La climatisation de votre véhicule peut provoquer une surconsommation pouvant aller jusqu’à 20%. Il est donc recommandé de mettre la température inférieure à 4 ou 5 degrés. Si le temps est chaud, il vous faut mettre la fonction recyclage de l’air. Cela permet de récupérer l’air frais de l’habitacle.

Diminuer sa vitesse sur autoroute permet aussi de polluer le moins possible l’air. La conduite à haute vitesse est donc déconseillée. Certes vous perdez du temps sur le trajet, mais ce temps va se rattraper en évitant de s’arrêter à la station-service pour refaire le plein. Il faut aussi éviter de rouler à froid, car cela augmente l’émission de CO2 de votre voiture. Il est donc conseillé de ne pas trop forcer le moteur sur les premiers kilomètres.

Pour ce faire il faut rouler à une allure modérée jusqu’à ce que le moteur atteigne la température normale de fonctionnement. Vous pouvez voir le tableau de bord pour vérifier la température. Ce type de conduite permet de préserver la mécanique du moteur.

L’entretien de la voiture doit se faire régulièrement pour ne pas se heurter à des problèmes mécaniques qui vont engendrer de la surconsommation. Il faut aussi veiller sur la pression des pneus, car des pneus sous gonflées vont entrainer l’augmentation de la consommation, et des pneus trop gonfler ne seront pas vraiment stable.

Il existe des gestes très simples qui peuvent impacter positivement sur la planète dans notre mode de conduite. La réduction de la production de CO2 doit être prise au sérieux pour les automobilistes. De ce fait la pollution sera réduite en adoptant un mode de conduite souple.

Sebastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *